Trait Boulonnais


 

Histoire

* Livre généalogique, règlement :   ICI   

- 3éme siècle 
Région couverte de bois et de marécages vivent les tribus de la confédération des Belges.
Les Morins autour de Boulogne-sur-Mer.
Les Ménapes au Nord 
Les Atrébates à l’intérieur des terres (Arras - Tournai).

- 56 conquète romaine par Jules César.
   Boulogne-sur-Mer = Gesoriacum

235 Envahissement par les Francs

286 Envahissement par les saxons
   Flandre = contraction de Vol Lander (terrain plein), Vlaanderen puis Flandre

V éme siècle Retour des Francs (Clovis).

VI éme siècle guerres entre la Neustrie (à l’Ouest) et l’Austrasie (à l’Est). Passage de l’un à l’autre…

VII éme Réunion de la Neustrie et de l’Austrasie (Carolingiens).
   Lydéric 1er fondateur de la dynastie des Comtes de Flandre

843 Traité de Verdun Charle le Chauve reçoit la Francie occidentale dont la Flandre.

876 Les régions entre l’estuaire de l’Escaut au Boulonnais sous la responsabilité de Baudouin 1er Marquis de Flandre.(Gant, Anvers, Courtrai, St-Omer, Boulogne, Lens + Amiens en 918).

1100 Recule à l’Authie (Montreuil sur Mer et Arras).
   Langue Flamingante (Vlaamsh) et langue Picarde qui prédomine avec l’axe Paris Londres contre l’axe Boulogne - Pays-Bas

Philippe-Auguste épouse Isabelle de Hainaut et obtient l’Artois et les hommages de Guignes et de Boulogne.

1212 Confiscation par Philippe-Auguste du Comté de Boulogne.

1278 Séparation du Hainaut et de la Flandre

1579 Les provinces francophones = Artois, Hainaut, Cambrai font la Paix

1598 Naissance des Provinces Unies futurs Pays-Bas. Les provinces du Sud avec la Flandre formes les Pays-Bas Méridionaux.

1633 Les Provinces du Sud tombent sous le giron direct de l’Espagne.

1659 L’Artois passe à la France.

1792 Les troupes Autrichiennes envahissent le département du Nord.
   Retour à la France en 1794.

Origines, aires d'élevages, informations

* Histoire :
   Le Trait Boulonnais du 21éme siècle est l’héritier d’une longue lignée de chevaux très divers, utilisés par l’armée française et jusqu’à la moitié du siècle dernier pour faire fonctionner et tracter les machines agraires, souffrir dans les mines et pour une version légère, le Mareyeur (disparue) qui assurait le transport du poisson entre Boulogne-sur-Mer, Dieppe et Paris.
   Il en reste deux formats : une version grande et une petite.
   Comme toutes les races domestiques, le Boulonnais a été au court des siècles précédents largement modifié par des mariages avec d’autres races de chevaux afin d’améliorer ses qualités physiques en liaison avec son utilisation du moment. Il a fini sa carrière dans les exploitations agricoles du Nord-Ouest et Ouest de la France.
   Les origines de cette race ainsi que ses différentes modifications physiques ne sont pas connues d’une façon précise. On dit qu’il aurait du sang des chevaux numides à l’époque des conquêtes romaines. C'est une légende.
   A l’époque des croisades, l’occupation espagnole et le 1er Empire ont laissé dans la race Boulonnaise des traces indélébiles que l’on peut constater encore maintenant.
   C’est un cheval qui a un comportement énergique. On dit qu’il a du sang. Cette caractéristique est particulièrement évidente chez les étalons.
   On situe l’origine de la race vers Marquise dans le Pas-de-Calais. C’est une petite ville de la zone côtière du Pas-de-Calais, située entre Boulogne-sur-Mer et Calais. 
   En réalité la genèse de ce cheval est plus compliqué. Marquise et Desvres étaient des centres importants pour le commerce des bestiaux en général et bien sur du cheval Boulonnais.
   Il y avait plusieurs formats de chevaux qualifiés de Boulonnais.
   Le Mareyeur qui tractait les chariots de poisson entre Boulogne-sur-Mer et Paris a disparut suite à la construction de la ligne de chemin de fer entre Boulogne-sur-Mer et Paris.
   Le Bourbourien était élevé dans le Nord. Le Cauchoix était le cheval de la Seine-Maritime. Le Picard aussi appelé "trait au trot" se rencontrait en Picardie.
   Il y a eu également dans les races qui ont participé à sa formation un "trait Flamand". Sagit-il du trait Flamand dont le gros de la race se trouve aux Etats-Unis d'Amérique sous le nom de Belgian. Des reproducteurs ont été réimportés en Belgique et en France. 
   On peut le rencontrer en pâture dans le Nord, le Pas-de-Calais, la Picardie et la Haute-Normandie. Des amoureux du Boulonnais l’élèvent en race pure en Belgique.
   Il est également apprécié au Luxembourg, aux Pays-Bas et en Allemagne.
   Avant 1900, les robes étaient majoritairement noires. A l’époque de ma jeunesse, les couleurs étaient diversifiées. Actuellement, le gris et le pommelé représentent une écrasante majorité. Des robes plus sombres commencent à réapparaître.
   Le Boulonnais a été utilisé pour « remonter » d’autres races comme le Percheron (pour combattre la consanguinité et donner du tonus), le Breton et des races allemandes.

L'Arabo-Boulonnais :
   A coté du trait lourd, un croisement du Boulonnais avec des chevaux arabes a donné naissance à un nouveau gabarit : l’arabo-boulonnais. L’Arabo-Boulonnais n’est pas géré dans le « livre généalogique » de la race Trait Boulonnaise.
   Son élevage reste confidentiel. Ce joli cheval léger a du caractère. Il nécessite pour être convenablement utilisé une bonne maîtrise de l'équitation.
   Son tonus fait merveille pour l'attelage sportif.
   Cette qualité est incompatible avec le tout, tout de suite qui est à la mode actuellement, contraire à la qualité et à l'expérience.

* Histoire du Trait Boulonnais :  
  Avec Histopale association à but non lucratif découvrez l'histoire extraordinaire des communes du canton de Marquise . César , Louis XIV et Napoléon y sont passés pour défier la perfide Albion . 
   Notre unique objectif est de vous faire découvrir notre fabuleux patrimoine historique
contact :   zebol@wanadoo.fr 
- Association Histopale 19 rue Roger Salengro, 62720 Rinxent
  Le Trait Boulonnais en      1847         1898


* Formats : 

Mareyeur
Trait léger qui tractait rapidement les chargements de poisson entre Boulogne-sur-Mer et Paris
Il a rapidement disparu après sa mise au chômage par la construction du chemin de fer Paris Boulogne via Amiens
France

Nord-Pas-de-Calais
Picardie
Seine-Maritime

Nom du Boulonnais en fonction de son format et de sa zone d'élevage

Picard (Picardie)
Appelé aussi "trait au trot".

Nom du Boulonnais en fonction de son format et de sa zone d'élevage

Bourbourien (Nord)
Cheval lourd agricole
des grandes plaines

Cauchoix (Seine-Maritime)

.

Trait Boulonnais
Petit ou grande taille

.

Etranger

Allemagne
Belgique
Danemark
Finlande

Luxembourg
Pays-Bas

 

* Photos :   

L'ancre

Etalon Boulonnais

Jument Boulonnaise et son poulain

Deux juments boulonnais au travail
1958
(Raventhun - Ambleteuse 62)

Boulonnais noir en 1922

Boulonnais noir en 2003
* Race issue du trait Boulonnais :  

Arabo-boulonnais (Marquise 2004)

Arabo-boulonnais (Marquise 2006)
* Avenir :
   Ce cheval a un physique, du caractère et une belle conformation. Il est confronté comme les autres races françaises au soucis de trouver une réinsertion dans l’économie moderne.
   C’est la boucherie qui justifie sont élevage. Mais il est vital de lui trouver d’autres occupations. Le tourisme offrira assurément un avenir économique et social à ce beau cheval.

* Physique :
   En 1778 les robes étaient systématiquement noires et baies foncées.
   Un siècle plus tard, le gris est de règle. Les couleurs foncées ont disparues.
   Dans les années 1950, dates ou je l’ai connu au travail, il était gris, gris pommelé et bai.
   Actuellement c’est le gris qui prédomine. Mais les robes noires et baies commencent à réapparaître.
   C’est un cheval grand et puissant : taille = 1,60 à 1, 78. Poids 650 à 900 kg.

* Le rencontrer :
   La zone naturelle d’élevage du Boulonnais est le Nord, le Pas-de-Calais, la Picardie et la Haute-Normandie.
   Sa zone d'élevage est en court d'élargissement vers le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas.
   Il commence à s'implanter en Finlande et aux Pays-Bas.
   Une diaspora plus ancienne existe en Allemagne. Je n'en connais pas la qualité génétique. Les reproducteurs allemands n'apparaissent pas dans les documents publiés par le S.H.B. Ce qui est une perte infiniment regrettable pour la race.
   Il est possible de le réparer.

   Divers concours locaux et régionaux sont organisés pour en assurer sa gestion professionnelle.
   Les communes de Saint-Omer, Marquise, Herlin-le-Sec (Saint-Pol), Fruges, Hucqueliers, Souastres dans le Pas-de-Calais, Rue dans la Somme, etc… accueillent des concours.
   On peut rencontrer des Boulonnais en Belgique, en Allemagne, au Luxembourg, aux Pays-Bas, et en Suisse.

-ooOoo-

* Chiffres :    il reste environ 600 chevaux inscrits dans la race et élevés en France et en Belgique.
   C'est extrêmement peu. La disparition par l'augmentation inéluctable de la consanguinité est largement enclenchée.
   La seule sauvegarde possible est l'apport d'un sang nouveau provenant d'autres races.
   Ce n'est pas aussi négatif qu'il y paraît. Le moment est venu de modifier certains critères physiques de la race pour en permettre une utilisation lucrative.

  1990 1992 1994 1995 2000 2001 2002 2003 2004 2005
Naissances 303 268 272 294 379 366 355 325 299 305
Concurrents
au National
  229 238       249   245 209
  2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013    
Naissances 274 263 244 249 190          
Concurrents
au National
184 206
 
202 195 161 164 148 156    

Sources : Haras Nationaux et Syndicat Hippique Boulonnais.

-ooOoo-

* Adresses :

- Syndicat Hippique Boulonnais,
Lieu dit "Le Désert", 62240 Desvres. 
Tél : +33 (0) 3 21 91 50 71 
Courriel: syndicat.hippique.boulonnais@wanadoo.fr   
http://boulonnais.france-trait.fr/   


- Espaces naturels régionaux du Nord-Pas-de-Calais :
Ferme du Héron, Chemin de la ferme Lenglet, 
59650 Villeneuve-d'Ascq.
Tél.: 33+(0)3 20 67 03 51          Fax : 33+(0)3 20 67 03 37
Courriel : crrg@enr-lille.com   
http://www.enrx.fr 


- Haras National de Compiègne,
1 bld Victor Hugo, 60200 Compiègne.
Tél : +33 (0) 3 44 40 03 41 - Fax : +33 (0) 3 44 40 20 17
http://www.haras-nationaux.fr  


- Boulonnais du Sud
Christiane Boulineau-Dulaurans, Présidente
Haras de Gege, Lieu dit Maloeuf, 86160 Marnay
 Tél./fax : 05 49 44 00 35
boulonnaisdusud@orange.fr

 


http://www.boulonnais.fr    géré par Cheval de Trait http://www.cheval-de-trait.fr



http://www.boulonnais.be    le trait Boulonnais élevé en Belgique


http://boulonnais.canalblog.com/    blog originaire de Marquise (62)


http://cdeb.hautetfort.com/    blog de l'élevage du Bon Coin
- (59) : L'élevage du Bon-Coin, le Boulonnais fait son show !  
    2710 route départementale 916, 59380 Quaedypre.
    Tél.: 33+(0)3 28 68 70 24


http://penseedelehamel.site.voila.fr/    blog "Pensée de Le Hamel
- (80) Le Hamel :  Association Pensée et la jeune jument "Pensée".   
   http://penseedelehamel.blog4ever.com/blog/index-87487.html


- (62) Ecurie Blon : 18 Hameau de Tachincourt, 62130 Maisnil.   

- Trait Elégance



- (62) Association Ternésienne pour la Sauvegarde du cheval Boulonnais
1 chemin de la forêt, 62270 Boubers-sur-Canche
   Tél.: 03 21 41 23 40


- (62) Les Attelages du Boulonnais (Raymond Flahaut)


- (62) Les traits du Boulonnais (Bernadette Benamor)
    12 quai Hazebrouck, 62930 Wimereux
     Tél.: 03 21 32 02 76
 


Belgique :


- Frans Stragier,  étalonnier et élevage : asroekstraat 64, 3440 Zoutleew  
++32(0)11780669 
Web : http://www.boulonnais.be/  



Pays-Bas :

http://www.boulonnais.nl/  



Allemagne : 

Bad-Honnef (au Sud de Cologne) :



 Canada :  

http://pros.orange.fr/artdiffusion/meyrier/dessin10.htm   Francis Meyrier :     



http://www.rossinger.at/seiten/boulonnais.html     


* Voir le Boulonnais :
- (78) Rambouillet : Bergère et Euréka, 2 Boulonnais participent au nettoiement des espaces verts.
- L'été à Ambleteuse (62), Audreselle (62), Boulogne-sur-Mer (62), Marquise (62).

 


Dernière modification: mardi 03 décembre 2013