Le cheval à Paris


 

A Paris on n'aime vraiment pas le cheval   4 mai 2007   
   (Cheval de trait) 

Hippisme-Mag-t057
Il traverse Paris en calèche pour pouvoir continuer à l'exploiter Par Pierre-Marie GIRAUD

PARIS, 4 mai 2007 (AFP) - De la Tour Eiffel à l'Hôtel de Ville, en passant par la Place Beauvau, le patron d'une calèche pour touristes a traversé Paris jeudi après-midi pour demander la levée de l'interdiction d'exercer qui lui a été notifiée mercredi par la police.
   Tirée par Pride, un hongre noir de six ans de type "shire" (le plus grand cheval du monde), la calèche - un élégant vis-à-vis à double capote pouvant emporter quatre passagers - a traversé les beaux quartiers de Paris au petit trot.
   Au bruit de ses sabots de la taille d'assiettes à soupe, petits et grands, Parisiens et touristes lèvent la tête pour admirer Pride, ses 950 kg et son mètre quatre-vingt cinq au garrot, qui traverse le pont Alexandre III.
   Quelques minutes plus tard, la calèche, menée par Philippe Delon, 43 ans, patron de "Paris Calèches, service hippomobile de promenade", effectue un virage impeccable devant les grilles du ministère de l'Intérieur, sous les regards interloqués du policier et du gendarme en faction.
   Philippe Delon explique alors les raisons de sa visite : "Mercredi, le commissariat du VIIe arrondissement m'a notifié une interdiction de stationner au bas de la Tour Eiffel, ce qui m'interdit de fait de travailler alors que j'ai déjà transporté en quatre mois sans aucun problème un millier de touristes autour du Champ de Mars".
   Quarante ans après la disparition des dernières calèches dans la capitale, Philippe Delon relance à la veille de Noël 2006 les promenades en calèche comme à Florence, Rome, Vienne, Montréal ou New-York. Pour 50 euros (70 avec le champagne), il promène des touristes d'abord le week-end, puis en semaine.
   Très vite, il songe à faire souffler Lucky, un percheron canadien de quatre ans, premier à tirer la calèche. Il va acheter en Grande-Bretagne son "shire" Pride et envisage de mettre en service un landau (huit passagers), tiré par deux chevaux.
   Mais mercredi, "c'est la douche froide, dit-il, car cette interdiction signifie la fin de mon entreprise : "j'ai un employé, Kevin, 21 ans, à payer, Pride et Lucky à nourrir, je ne peux me permettre d'arrêter".
   Après avoir pris rendez-vous avec un conseiller technique du ministre de l'Intérieur pour le jeudi 10 mai, Philippe Delon est allé plaider sa cause à la Marie de Paris où il a été reçu vers 17h15 par des conseillers du maire
(PS) Bertrand Delanoë et de l'une de ses adjointes Lyne Cohen-Solal.

.
Une calèche pour les touristes à Paris  News Yahoo   samedi 23 décembre 2006, 15h39
   (Cheval de trait)
   PARIS (AFP) - Près de quarante ans après la disparition des derniers exemplaires dans la capitale, une calèche pour touristes est réapparue samedi à Paris sur le Champ de Mars où elle a promené ses premiers clients près de la Tour Eiffel.
   Tirée par Lucky, un percheron canadien zain (robe noire sans un seul poil blanc) de quatre ans, la calèche a emporté Sophie, Gérard et Suzanne, trois Parisiens, visiblement ravis de redécouvrir le Champ de Mars confortablement installés sous des plaids dans le véhicule hippomobile, un vis-à-vis à double capote.
cheval1.jpg (25628 octets) cheval2.jpg (25436 octets) cheval3.jpg (25660 octets) cheval4.jpg (32454 octets)

   Cette calèche peut accueillir quatre passagers, sans compter le cocher et son assistant.
   Philippe Delon, patron de "Paris Calèches, service hippomobile de promenade", a expliqué à l'AFP qu'il était le premier a recréer un service de calèche dans la capitale depuis 1968, "après quatre ans d'intense lobbying politique pour obtenir les autorisations".

cheval5.jpg (31637 octets) cheval6.jpg (26486 octets) cheval7.jpg (30180 octets) cheval8.jpg (19270 octets)
Joffre

   "Si je peux développer mon affaire, a-t-il ajouté, j'envisage de mettre en service un landau, tiré par deux chevaux et pouvant emporter huit passagers".
   Pour le moment, il propose la balade en calèche d'une trentaine de minutes pour 50 euros (quel que soit le nombre de personnes) et un "service VIP" avec une bouteille de champagne pour 70 euros.
   Plusieurs grandes villes européennes, comme Rome ou Vienne, nord-américaines, comme New-York, ou asiatiques, comme Manille proposent des promenades touristiques en calèche.

.
Un défilé de filles
  
Dimanche 23 avril 2006, au petit matin, quatorze cavalières ont traversé Paris à cheval, montées sur des petits chevaux gris, rompus à la randonnée équestre
   Elles ont emprunté l’itinéraire suivant : de la Porte Dauphine à la Bastille (avenue Foch, place de l’Etoile, avenue des Champs-Élysées, quais de Seine), avec une halte à la Mairie de Paris, pour y déposer une lettre supplique en faveur de la réintroduction du cheval dans la capitale.

Voir = ici

..

Le défilé de Paris 2006
   (Cheval de trait)

     Le Défilé de Paris est organisé chaque année et ouvre en quelque sorte le Salon du Cheval. Il a lieu le premier dimanche d'ouverture du salon.
   C'est à ma connaissance la seule incursion du cheval dans la capitale.
   Depuis la disparition du dernier fiacre, il y a bien longtemps, la voiture occupe le pavé. Y circulent encore, pour des activités d'apparat, les chevaux de la Garde Républicaine de Paris. Les autres chevaux y sont les malvenus.
   La ville la plus belle et la plus historique au monde se prive de la présence du cheval. Le cheval est lui aussi une oeuvre artistique vivante.
   D'autres villes étrangères n'ont pas fait le choix du jeûne et abstinence équins. Vienne en Autriche propose des promenades en calèche à cheval.
   Le 3 décembre, les organisateurs ont créé une féerie équine qui concentre, à la «bonne franquette», tous les modèles possibles et imaginables de chevaux : légers, lourds, clubs, particuliers, artistiques, français, étrangers...


 
  Les petits et les grands qui ont eu la chance d'entendre les sabots frapper le sol et de voir circuler tous ces chevaux montés ou attelés en conserveront assurément un souvenir extraordinaire.
   C'est à mon avis la meilleure vitrine du cheval offerte à l'occasion du salon du cheval de Paris.
   Néanmoins un regret : la discrétion concernant l'annonce de cette extraordinaire présentation.

.
La Garde Républicaine de Paris   

.
Les trois traits Ardennais du Bois de Vincennes    
   (Cheval de trait)

Ecole Militaire de Paris 
 
Clubs hippiques : 
 

Dernier passage :  samedi 20 février 2010